COMMENT NOMMER ?

PROPOSER UN SYNONYME

Détecteur de célibataires.

Le célitechteur est une application qui permet d’identifier les célibataires dans votre environnement proche. Basée sur la géolocalisation, elle fonctionne comme le détecteur de métaux. L’intensité du bip augmente lorsque vous vous rapprochez. Vous cliquez, découvrez la photo et vous pouvez vous approcher ou non.

C'EST DÉJÀ DEMAIN

DES INNOVATIONS PRÉFIGURENT LE FUTUR DE L'AMOUR


Le boom de la géolocalisation

Les applications basées sur la géolocalisation connaissent un vrai succès. Les trois applications phares qui utilisent la géolocalisation sont Tinder, Happn et Loovo. Sur Tinder, un glissement du doigt sur l’écran permet de ranger les photos des utilisateurs en deux catégories, l’une à gauche pour l’écarter, l’autre à droite pour la sélectionner. Si deux utilisateurs se choisissent, on parle alors de « match ». Il y en aurait, selon Sean Rad, son cofondateur, 26 millions par jour. Happn utilise ce même critère de la proximité, en se montrant toutefois plus sélectif, présentant en priorité des inconnus plusieurs fois croisés récemment. Quant à Loovo, il signale les célibataires sur un écran radar.

Le chemin de l’amour

Le Tam Tam Flash est  un GPS pour piéton. Cette production du studio Design Affairs est une torche qui projette des flèches de direction sur le sol ou la carte de votre itinéraire. Pouvant  lire des balises, il peut délivrer une série d’informations complémentaires.

LE COIN DES EXPERTS DU FUTUR DE L'AMOUR

Idée aimable ou detestable ? A discuter !

chambre-campagne-chic-cosmonautes-2Et si 2016 était définitivement l’année de l’amour ? Aidez-nous à propulser le DICO DU FUTUR DE L’AMOUR  dans le 7e ciel !

Tarte au citron

Le principe du repérage de célibataires dans notre environnement proche existe. Basé sur la géolocalisation, il est adopté par des sites comme Tinder. L’application repère les célibataires en quête de l’amour près de l’endroit où l’on se trouve. On discute et l’on peut très vite se rencontrer. Le slogan de Happn est « Retrouvez qui vous croisez ».

Changeons la donne en imaginant qu’un gouvernement décide de généraliser le célitbateur pour diminuer le nombre de célibataires. Cette fiction peut devenir réalité, car il peut invoquer des raisons écologiques (favoriser le regroupement pour amoindrir la consommation énergétique) sociales (limitation de la paupérisation) ou morales (nous ne sommes pas à l’abri de ce genre d’égarement !).

Alors, là, on risque d’assister à des scènes surréalistes. On verra des hommes et des femmes parcourir les plages, trains, supermarchés avec leur téléphone au bout d’une perche. Comme ceux qui cherchent des pièces d’or perdues sous le sable, ils se laisseront guider par le bip… Bip ! Bip ! Célibataires à dix mètres ! Regard rapide d’évaluation. Pièce d’or ou bout de ferrailles ! Les yeux clignotent. Au premier coup d’œil, l’affaire pourrait avoir un peu de valeur.

Le tout est maintenant de rentrer en contact avec ce célibataire : « Salut… T’as bipé, alors t’es célibataire… Super, moi aussi… Ça te dit qu’on discute…  Je ne sais pas. On pourrait parler de tarte au citron. Sur ton profil, tu dis que tu aimes cela » .

Et voilà que la rugissante technologie entre en percussion avec la banalité de l’artificiel. En quelques secondes, le rêve perd de ses paillettes pour s’apparenter à la pêche au maquereau. Sauf que le maquereau, il ne vous regarde pas comme un merlan frit !

En résumé, le célibateur ferra la bonne fortune des chercheurs d’amour qui savent mettre de la poésie et de la finesse dans la recette de la tarte au citron.

DEVENEZ UN EXPERT DE L'AMOUR

CONTRIBUER