COMMENT NOMMER ?

PROPOSER UN SYNONYME

Financement participatif pour des objets et activités érotiques et pornographiques.

Le pornocipatif concerne toues les objets et activités.

On peut faire appel à un financement pour :

  • Des films pornographiques,
  • Des opérations de chirurgie esthétique des vedettes,
  • Des sex-toys ou objets connectés,
  • De la littérature érotique,
  • Des jeux
  • De la lingerie ou du décor que l’on va utiliser pour avoir une activité sexuelle.

 

Les contreparties proposées se situent dans le même registre.

Grâce à des sites comme Kickstarter ou KissKissBankBank, les internautes sont devenus des mécènes en finançant des projets musicaux, cinématographiques, culinaires ou sportifs. Comme ces plateformes refusent le financement du pornographique, l’industrie du sexe a créé ses propres plateformes.

PERSPECTIVE DU MOT

Le pornocipatif existe d’ores et déjà. On peut imaginer qu’en 2020, on aura un label qualité pour tous financements de produits de l’industrie du sexe. Il évitera cette production massive, vulgaire qui humilie et maltraite des femmes et des hommes.

C'EST DÉJÀ DEMAIN

DES INNOVATIONS PRÉFIGURENT LE FUTUR DE L'AMOUR


Du participatif dès la première heure

L’industrie du cinéma pornographique a toujours fait appel à son public. Il lui demande son avis sur le choix des acteurs ou les titres des films pour adapter les « œuvres » à leurs goûts. En 2010, le producteur français de film X Marc Dorcel a créé sa propre plateforme de financement participatif intitulée MyDorcel pour financer le film « Mademoiselle de Paris », qui est par la suite devenu le premier film pornographique français coproduit.

 

Je finance mon porno

Les responsables d’Extra Lunch Money, un site de vente en ligne de vidéos et photos pour adultes, a lancé Offbeatr en 2012. Offbeatr est une plateforme de crowdfunding X. Les internautes soutiennent les films et autres jeux vidéos interdits au moins de 18 ans. Les contreparties sont elles aussi réservées aux adultes.

Je finance un sex-toy

La plateforme Cum Fund Me finance tous les objets liés au sexe. Elle peut en effet financer un film pornographique tout comme une nouvelle société de sex-toys.

 

J’aide les « filles » à s’habiller

PiggyBankGirls aide des femmes qui pratiquent une activité sexuelle en ligne à obtenir de l’argent pour payer divers frais de leur vie quotidienne. En guise de contreparties, elles partagent des photos ou des vidéos sexys d’elles-mêmes. Pour l’instant, plus d’un an après le lancement de la plateforme, plus de 80 campagnes ont circulé sur celle-ci et plus de 43 300 € ont été brassés pour satisfaire plus de 8 200 membres.

 

Objectif Lune

 

Pornhub a lancé en aout 2015 une campagne de financement pour réaliser un film pornographique dans l’espace. L’objectif était de récolter 3,4 millions de dollars. La somme permettrait de faire l’acquisition du matériel nécessaire pour tourner, de combinaisons spéciales, mais surtout de places dans une navette spatiale privée. Si la collecte n’a pas abouti, elle a permis à Pornhub de se faire une jolie publicité.

 

LE COIN DES EXPERTS DU FUTUR DE L'AMOUR

Idée aimable ou detestable ? A discuter !

chambre-campagne-chic-cosmonautes-2Et si 2016 était définitivement l’année de l’amour ? Aidez-nous à propulser le DICO DU FUTUR DE L’AMOUR  dans le 7e ciel !

L’industrie du sexe n’est jamais en retard. Aujourd’hui, elle surfe sur la vague des innovations technologies et sociétales avec une aisance déconcertante.

Elle chope le principe du participatif en impliquant son public dans ses créations. Titres du film, choix des vedettes… Elle protège son tiroir-caisse en demandant leur avis de son public.

Elle s’est lancée dans une ubérisation du sexe en ouvrant des plateformes permettant aux femmes de se prostituer en ligne.

Elle récupère les principes des objets connectés pour concevoir des sex-toys qui vont augmenter ses ventes.

Elle adopte les causes environnementales en brandissant des concepts de sexe vert.

En toute logique, elle a récupéré le principe du financement participatif. Elle le décline avec créativité et performance.

Cette récupération fait grincer des dents, car elle contribue à donner une virginité à l’industrie du sexe. Sous prétexte de connivences d’usage, de mise à mal du tabou, on invite aujourd’hui ses représentants à des colloques, manifestations. On oublie alors que l’industrie du sexe développe son business sur l’humiliation, la frustration et la bestialité.

J’ai comme l’impression que si l’on ne pose pas quelques limites, on aura dans quelques années des émissions de télé-sextapes qui seront diffusés en prime time. On aura alors vraiment intérêt à planquer ses gamins.

 

DEVENEZ UN EXPERT DE L'AMOUR

CONTRIBUER