COMMENT NOMMER ?

PROPOSER UN SYNONYME

Détournement des espaces publicitaires à des fins amoureuses.

Votre cœur vibre au rythme d’un amour parfait. Vous voulez que votre élu en prenne conscience, il est possible de louer un espace publicitaire.

Grâce à la géolocalisation du smartphone, l’affichage se déclenche lorsque la personne à qui est destiné le message est à proximité.

C'EST DÉJÀ DEMAIN

DES INNOVATIONS PRÉFIGURENT LE FUTUR DE L'AMOUR


La Valentin publicitaire

Depuis 2014, la ville de Paris met le jour de la Saint-Valentin ses panneaux lumineux à disposition des amoureux. Une demande en mariage, une déclaration enflammée ou un simple mot doux : le message d’amour ne doit pas dépasser 160 caractères.

AUTRES MOTS SUR LE MÊME THÈME

[catlist categorypage= »yes »]

Un amour beau comme un camion

Mark Rose a payé 300 $ pour qu’un autobus de la ville affichant sa demande en mariage passe devant le café où il était sa compagne.

Panneaux publicitaires détournés

Brandalism est un collectif d’artistes qui s’empare des panneaux publicitaires et les détourne pour faire passer des messages humains et sociaux. À Paris, à l’occasion du lancement de la COP21, Brandalism a détourné pas moins de 600 panneaux publicitaires, localisés à Paris et au Bourget.

82 artistes ont réalisé des affiches qui ont dénoncé l’hypocrisie des marques et des politiques en matière d’écologie.

Ciel mon amour !

En juillet 2015, un cœur et petit message d’amour ont été dessinés dans le ciel lyonnais. Il se cachait derrière ces dessins Walter Dintinger, pilote et patron de Oui’up, une société d’événements aériens basée à l’aéroport de Lyon-Bron. Mais le Dom Juan n’en était pas un. Il s’agissait d’un petit coup de pub en faveur du LOU Rugby.

FRAGMENTS DE DISCOURS AMOUREUX

chambre-campagne-chic-cosmonautes-2Et si 2016 était définitivement l’année de l’amour ? Aidez-nous à propulser le DICO DU FUTUR DE L’AMOUR  dans le 7e ciel !

DE L'AMOUR ET DE L'ARGENT FRAIS

LE PROJET SUR KISS KISS BANK BANK

Cette idée soulève plusieurs interrogations.

Est-ce que l’intime a sa place dans l’espace public ?

L’espace public est celui de la transparence et de la communication, mais aussi celui de l’indistinction. De ce fait, verser son amour dans l’espace public risque de banaliser la relation. Elle perd de sa valeur en appartenant à tout le monde. On la commente, la dénigre, mais sauf miracles, elle n’est pas enrichie.

L’espace public peut-il s’enrichir de cet apport privé ?

L’idée est amusante et intrigante quand elle reste rare. En revanche, si la pratique se généralise, on risque de ne plus supporter que nos rues soient envahies par des cœurs et des angelots. Comme être amoureux ne rythme pas toujours avec être talentueux, cette pollution par l’intime aura ses limites.

Quel profit peut-on tirer de cette publication de son amour ?

Dans notre société du spectacle, la médiatisation de l’intime connaît un vrai succès. On aime que les autres se mettent à nu devant nous et qu’ils retirent leurs masques sociaux. Ce déshabillage de cœur peut donc nourrir la curiosité d’inconnus. Est-ce le but de l’amoureux ? On peut en douter.

En résumé, avant de s’engager dans cette voie, révisez les classiques de la publicité en commençant par Bill Gates qui dit : « La meilleure publicité, c’est un client satisfait. » Et dans le domaine de l’amour, la satisfaction sera sans doute plus au rendez-vous si l’on augmente les attentions à l’autre.

DEVENEZ UN EXPERT DE L'AMOUR

CONTRIBUER