COMMENT NOMMER ?

Une pilule pour effacer le sentiment amoureux.

Le Suppramour est la pilule du lendemain des amours malheureux. Elle supprime tous les chagrins et peines de cœur.

Elle bloque l’action naturelle de l’ocytocine, une substance sécrétée naturellement par le corps favorise les liens affectifs

Le Suppramour doit être pris tant qu’on accorde de l’importance à l’être aimé.

C'EST DÉJÀ DEMAIN

DES INNOVATIONS PRÉFIGURENT LE FUTUR DE L'AMOUR


Une pilule du lendemain pour amours malheureux

Brian D. Earp, chercheur en sciences cognitives à l’Université d’Oxford, travaille sur la médicalisation du sentiment amoureux. Son objectif est d’en contrôler l’intensité, voire le faire disparaître. Il pense que la science peut aider à se détacher d’une relation douloureuse, voire destructrice.

Le chercheur s’appuie sur des expérimentations dirigées par le neurobiologiste américain Larry J. Young dans les années 2000 sur des campagnols. Ce chercheur avait démontré qu’en bloquant l’action naturelle de l’ocytocine chez les campagnols femelles, traditionnellement monogames, celles-ci devenaient plus volages.

Sa pilule anti-amour éliminerait donc la dopamine et l’ocytocine. Il ajoute en prime un blocage de la corticolibérine, une hormone qui régule le stress. L’équipe du Docteur Young avait noté qu’elle était sécrétée en grande quantité chez des rongeurs monogames en cas de décès de leur partenaire. Ces éliminations pourraient ainsi permettre de lutter contre la douleur de la perte de l’être aimé également en cas de rupture.

Ces travaux n’empêchent pas les chercheurs de penser que l’on pourrait soigner les chagrins d’amour avec un accompagnement psychologique similaire aux accompagnements des personnes vivant un stress post-traumatique. On accélérerait la guérison en stimulant le cerveau pour réduire le temps nécessaire à se remettre d’un traumatisme.

AUTRES MOTS SUR LE MÊME THÈME

[catlist categorypage= »yes »]

L’aspirine en vitrine

Le psychologue Walter Mischel considère que le chagrin d’amour n’est pas une épreuve émotionnelle à surmonter, mais des douleurs physiques à soulager. Avec des chercheurs de l’université Columbia, à New York, il a étudié les symptômes des chagrins d’amour et pense avoir trouvé un traitement efficace pour les cœurs brisés : l’aspirine. « Le cœur brisé et la douleur émotionnelle font vraiment mal physiquement », explique le psychologue. « Lorsque vous regardez une photo sur le nouveau profil Facebook de votre ex, vous ressentez une douleur dans une région du cerveau qui s’active quand, par exemple, vous vous brûlez le bras », précise-t-il.

Pour la mise en place du traitement, il s’appuie sur les travaux de l’anthropologue Helen Fisher qui a étudié pendant plus de trente ans le cerveau amoureux. Ayant observé le cerveau des personnes traversant un chagrin d’amour à l’aide de l’imagerie par résonnance magnétique (IRM, elle conclut : « Le chagrin d’amour est une expérience corporelle physique. Les zones activées à l’IRM sont les mêmes que pour le sevrage d’autres dépendances [cocaïne, nicotine, alcool], qui lui aussi engendre des douleurs physiques. »

L’hôtel des chagrins

Un hôtel de Tokyo propose aux femmes de venir pleurer et évacuer leurs peines de cœur dans ses draps chauds. Cet hôtel met le maximum d’éléments à disposition de sa clientèle féminine pour qu’elle pleure en paix : mouchoirs « doux comme du cachemire », masques relaxants pour le visage et les yeux, sélection de mangas tristes et de films « qui jouent sur la corde sensible » comme Forrest Gump.

La référence littéraire

La privation d’ocytocine pour empêcher l’amour et donc le chagrin d’amour rappelle « Le meilleur des mondes » d’Aldous Huxley où tous les habitants prennent une drogue, le soma, qui annihile les sentiments pour un bien-être factice que rien ne vient altérer.

« La solitude offre à l’homme intellectuellement haut placé un double avantage : le premier, d’être avec soi-même, et le second de n’être pas avec les autres. “ Shopenhauer

Alain de Botton propose de se fier aux ‘ordonnances’ prescrites par Schopenhauer. Le philosophe déboulonne l’amour dans sa Métaphysique de l’amour .

LE COIN DES EXPERTS DU FUTUR DE L'AMOUR

Idée aimable ou detestable ? A discuter !

chambre-campagne-chic-cosmonautes-2Et si 2016 était définitivement l’année de l’amour ? Aidez-nous à propulser le DICO DU FUTUR DE L’AMOUR  dans le 7e ciel !

DE L'AMOUR ET DE L'ARGENT FRAIS

Avec le Suppramour, on ne vivra que les bons moments de l’amour. Les psys de pacotille peuvent ranger leurs « 10 idées pour se remettre d’un chagrin d’amour », « Rebondir après une peine de cœur », « Rupture : souffrir, mieux se connaître, et renaître », « Amour, la détox en 10 étapes ».

On avale le cachet et c’est « plus belle la vie ». La chimie fait son grand cinéma. Le cerveau est plus blanc que blanc, toutes les idées noires sont effacées.

On a du mal à y croire ou plus encore, on se demande si on a envie d’y croire.

Avec le Suppramour, l’amour est vu sous l’angle pathologique, comme une maladie, une forme d’obsession et de dépendance. On se tourne vers les médicaments pour traiter le mal.

Comme le médicament guérit, l’ex-amoureux ne réfléchit pas à ce qui s’est passé. Très vite, il retombe amoureux et répète joyeusement ses erreurs. Il s’en suit une nouvelle séparation. Puis encore, une autre…

Qu’importe ces répétitions puisqu’il n’en souffre pas !

Enfin, peut-être qu’à la xème rupture, il y aura une accoutumance au Suppramour qui, de ce fait, sera moins efficace. En attendant la mise sur le marché du Suppramour XXL, l’amoureux sera peut-être obligé de laisser du temps au temps pour permettre le déroulement du deuil de l’être aimé. Ce processus lui permettant de mieux se connaître et de repérer les manques recherchés dans la personne aimée, il aura peut-être ,à l’avenir, plus besoin d’utiliser le Suppramour.

En résumé, le Suppramour est efficace si l’on arrive à s’en passer.

Le dico

DEVENEZ UN EXPERT DE L'AMOUR